Championnat du Monde : Kimi n'a pas dit son dernier mot...

Publié le par IceManFan



Après un Grand Prix de Monaco particulièrement décevant pour lui, Kimi Raikkonen est prêt à affronter la suite de la saison.

"Le Grand Prix du Canada est le premier des quatre rendez-vous que nous aurons en cinq semaines - explique Kimi Raikkonen - En plus de ça, nous aurons une séance d'essais entre le deuxième et la troisième course. C'est pour cette raison que cela m'a fait du bien de prendre une pause, chez moi en Finlande. Je me suis beaucoup entraîné et j'ai passé un peu de temps au bord de la mer car le temps était estival."

"Ma déception de Monaco est archivée. Aujourd'hui, mes batteries sont rechargées pour Montréal. Nous avions tourné deux jours au Castellet pour préparer cette course et je dois dire que nous avons eu de bonnes sensations. On ne peut cependant avoir aucune certitude, car si les tracés se ressemblent, ils ne sont pas identiques. En revanche, ce qui est sûr, c'est que je vais faire de mon mieux pour tirer le maximum du potentiel de la voiture. Ces bonnes sensations, je les ai eues au Castellet, mais aussi pendant les essais libres à Monaco," poursuit le Finlandais.

Ce sera la première expérience de Kimi à Montréal avec une Ferrari. "Je n'ai jamais piloté une Ferrari à Montréal ou à Indianapolis et je ne sais donc pas comment cela va se passer sur ces tracés, mais je sais qu'habituellement la Scuderia y est très forte. Cela ne peut être qu'encourageant. Je suis certain que nous ne serons pas une minute derrière les McLaren comme à Monaco. J'ai gagné à Montréal il y a deux ans. C'est une ville que j'aime beaucoup, l'une des plus belles de la saison."

Kimi Raikkonen est actuellement distance au championnat, mais cela ne le décourage pas. "Je suis quatrième, à quinze longueurs des leaders. Ce n'est pas un gouffre. Avec quelques bons résultats, et quelques faux pas de la concurrence, la situation peut changer. Comme l'a dit Jean Todt, si j'avais autant de retard à deux courses de la fin de la saison, mes chances seraient réduites à néant. Mais il nous reste douze courses à faire et ce n'est donc pas un retard impossible à combler," conclut Kimi Raikkonen.

Daniel THYS
© CAPSIS International
  (source : www.f1-live.com)

Publié dans Kimster Saison 2007

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article