GP des USA, Ferrari : Revenir absolument dans la bataille...

Publié le par IceManFan



La Scuderia Ferrari a perdu pied au championnat après le double succès de l'équipe McLaren à Monaco et à Montréal. Elle se doit de réagir ce week-end à Indianapolis.

Ferrari a en effet 28 points de retard sur McLaren, alors que Felipe Massa et Kimi Raikkonen ont respectivement 15 et 21 points de retard sur Hamilton. Mais chez Ferrari le mot d'ordre semble être: c'est Alonso le plus dangereux des deux pilotes McLaren. Peut-être est-ce une stratégie visant à déstabiliser le jeune Lewis Hamilton...

"Cela ne s'est pas passé bien à Montréal. Je n'avais pas d'adhérence au départ; la voiture ne voulait pas bouger - se souvient Kimi Raikkonen - La course a été ensuite très difficile, et elle s'est encore compliquée lorsque quelques débris de la voiture de Kubica se sont encastrés sous mon aileron avant. C'est à ce moment-là que j'ai perdu une bonne partie de mes capacités de freinage. Cette course ne fut pas facile, mais nous avons néanmoins marqué quelques points qui seront utiles à la fin de la saison."

Au championnat, Hamilton a pris le large, mais c'est toujours sur Alonso que les yeux de Raikkonen sont rivés. "A l'instar d'autres pilotes, je ne peux pas dire que Lewis Hamilton m'inquiète plus que Fernando Alonso actuellement et le fait que Fernando a terminé la dernière course derrière moi a renforcé ma position au championnat. D'autant plus que mon équipier n'était pas à l'arrivée. Je pense que nous serons compétitifs à Indianapolis et ensuite nous pourrons analyser la situation. J'aurais bien sûr aimé faire mieux lors des trois dernières courses, mais je suis persuadé que nous pouvons encore renverser le cours des événements."

"Il n'y a rien que ne fonctionne pas correctement sur notre monoplace. Ici, à Indianapolis, nous pourrons nous faire une meilleure idée de notre position. L'ambiance est toujours au beau fixe dans notre équipe et les désaccords entre les deux pilotes de McLaren ne m'intéressent pas. Cela n'a aucune influence sur notre travail. C'est la première fois que je roulerai à Indianapolis avec Ferrari et je ne sais donc pas à quoi m'attendre. Je sais que Ferrari à signé de bons résultats ici par le passé, mais nous verrons comment cela se passera lors des premiers essais libres du vendredi," ajoute le pilote finlandais.

Après sa disqualification du Grand Prix du Canada, pour non-respect d'un feu rouge, Massa veut penser à l'avenir. ""Que s'est-il passé il y a cinq jours? Je ne me souviens pas ou plutôt je ne veux plus m'en souvenir. Je veux seulement regarder devant moi. Il fait très chaud ici à Indianapolis, bien plus chaud que lors des deux dernières courses et pour cette seule raison, on peut s'attendre à un résultat différent. Je pense que notre voiture se comportera mieux ici."

Massa a aujourd'hui quinze points de retard sur Massa et sept sur Alonso. "Je suis conscient d'avoir quinze points de retard sur le leader, mais le plus préoccupant est mon retard sur le second, car mon objectif est bien sûr de gagner. Il y a une collaboration totale entre Kimi et moi pour améliorer notre situation. Aujourd'hui, je connais mieux Kimi qu'en début de saison. C'est quelqu'un qui ne parle pas beaucoup, mais malgré ça, je pense que nous nous accordons bien sur le plan professionnel. Toute l'équipe fait le maximum pour améliorer la voiture et c'est exactement ce que j'espérais qu'elle fasse."

"Je m'attends à vivre un week-end intéressant. L'année dernière, nous avions aussi connu des moments difficiles, jusqu'à cette course où nous avions terminé aux deux premières places. J'espère donc que nous allons être en mesure de renverser le cours des événements à partir de cette course," poursuit le Brésilien.

Massa ne veut plus penser à ce qu'il s'est passé à Montréal, mais c'est plus fort que lui, il a envie d'en parler. "Les règles sont les règles et je suis fautif, car je n'ai pas regardé le feu. Cela ne m'arrivera plus. Je dois cependant dire que les règles ne sont pas très claires. Elles disent qu'il faut attendre que la dernière voiture passe la ligne d'arrivée, mais lorsque j'ai voulu sortir des stands, j'étais derrière la dernière monoplace qui était derrière la voiture de sécurité et pourtant le feu était encore rouge. Il est donc probable que la personne qui contrôlait ce feu n'ait pas été assez rapide. Résultat: deux voitures qui luttaient pour une bonne position ont été disqualifiées." (lui et Fisichella)

Daniel THYS
© CAPSIS International
pour f1-live.com

Publié dans Kimster Saison 2007

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article