GP d'Europe : Kimi abandonne lors d'un mémorable GP, laissant ainsi s'echapper Alonso et Massa...

Publié le par IceManFan


Hamilton reprendra finalement la piste après être sorti des graviers par une grue




Raikkonen abandonne a cause d'un ennui mécanique


L'Espagnol Fernando Alonso (McLaren-Mercedes) a remporté le Grand Prix d'Europe, dixième des 17 épreuves du Championnat du monde de Formule 1, dimanche sur le Nürburgring.

Le double champion du monde a signé sa troisième victoire de la saison, la 18e de sa carrière, en devançant le Brésilien Felipe Massa (Ferrari) et l'Australien Mark Webber (Red Bull-Renault).

La course a été complètement chamboulée par deux averses.

La première s'est abattue sur le Nürburgring en plein milieu du tout premier tour, alors que toutes les monoplaces étaient chaussées de pneus pour le sec.

Sous la violence de l'averse, et alors que les sorties de piste se multipliaient, le Grand Prix a été interrompu durant 22 minutes, mais la pluie a été fatale à de nombreux concurrents.

Kimi Räikkönen, parti de la pole et en tête à la fin du premier tour, a manqué sa rentrée au stand et, emporté par son élan sur une piste très glissante, a été obligé de refaire un tour complet en pneus pour le sec. Il était 7e lors de la neutralisation.

En bout de ligne droite au début de la troisième boucle Jenson Button (Honda), Lewis Hamilton (McLaren-Mercedes), Adrian Sutil (Spyker-Ferrari), Vitantonio Liuzzi (Toro Rosso-Ferrari) et Nico Rosberg (Williams-Toyota) ont manqué leur freinage et, en quelques secondes, se sont tour à tour arrêtés dans le gravier, heureusement les uns juste à côté des autres, sans se toucher.

La voiture de sécurité a neutralisé la course durant le quatrième tour avant que la FIA ne décide d'interrompre la course en attendant que la pluie cesse.

Après la reprise, Massa a mené quasiment toute la course devant Alonso.

Räikkönen, revenu en troisième position, a rendu les armes au 35e tour. Auparavant, alors qu'il s'était rapproché à moins d'une seconde d'Alonso, il avait soudain commencé à tourner de plus en plus lentement, se faisant décrocher. Puis sa F2007 a complètement ralenti et il n'a même pas pu la ramener jusqu'au garage, l'abandonnant à l'entrée de la voie des stands.

Alonso, lui, a profité d'une nouvelle averse à huit tours de la fin pour prendre le meilleur sur Massa, non sans que les deux monoplaces se touchent après deux tours d'une bagarre incessante.

Hamilton, parti de la 10e position sur la grille, s'est retrouvé dernier à un tour après sa sortie de piste.

Il a réussi à remonter jusqu'àla 9e position, hors des points, échouant pour la première fois à monter sur le podium en 10 Grands Prix.

Le Britannique reste néanmoins leader du championnat du monde mais ne compte plus que deux points d'avance sur son coéquipier.

Course

Pos. Pilote Equipe Pneus Temps
1 F. Alonso McLaren 2:06:26.358
2 F. Massa Ferrari + 8.155
3 M. Webber Red Bull + 1:05.674
4 A. Wurz Williams + 1:05.937
5 D. Coulthard Red Bull + 1:13.656
6 N. Heidfeld BMW + 1:20.298
7 R. Kubica BMW + 1:22.415
8 H. Kovalainen Renault + 1 tours
9 L. Hamilton McLaren + 1 tours
10 G. Fisichella Renault + 1 tours
11 R. Barrichello Honda + 1 tours
12 A. Davidson Super Aguri + 1 tours
13 J. Trulli Toyota + 1 tours
N'a pas terminé
14 K. Räikkönen Ferrari + 24 tours
15 T. Sato Super Aguri + 40 tours
16 R. Schumacher Toyota + 41 tours
17 M. Winkelhock Spyker F1 + 46 tours
18 N. Rosberg Williams + 58 tours
19 V. Liuzzi Scuderia Toro Rosso + 58 tours
20 S. Speed Scuderia Toro Rosso + 58 tours
21 A. Sutil Spyker F1 + 58 tours
22 J. Button Honda + 58 tours





Championnat 2007, Classement des pilotes:

1. Lewis Hamilton (ENG) 70 
2. Fernando Alonso (ESP) 68 
3. Felipe Massa (BRA) 59 
4. Kimi Räikkönen (FIN) 52 

Championnat 2007, Classement des constructeurs:

1. McLaren-Mercedes 138 
2. Ferrari 111 
3. BMW Sauber 61 
4. Renault 32 

(source : orange.fr, motorsport.com, gp-update.net)

Publié dans Kimster Saison 2007

Commenter cet article