Après son abandon au GP d'Europe, Kimi s'en remet doucement...

Publié le par IceManFan



Kimi Raikkonen était persuadé qu'il pouvait l'emporter la semaine passée au Nurburgring, mais c'est une fois de plus une panne technique qui l'a stoppé en plein effort. Grosse déception !

"Parfois, il est difficile de comprendre à quel point le sport automobile peut être dur - déclare Kimi Raikkonen - J'avais tout ce qu'il me fallait pour boucler le week-end parfait, mais nous n'avons pas réussi à aller jusqu'au bout. C'est dommage ce second abandon de l'année. Nous ne sommes pas encore au tapis, mais cela ne rend certainement pas notre situation plus confortable."

"Je ne sais pas pourquoi, mais il me semble que les deux circuits allemands n'ont aucune sympathie pour moi. Et pourtant, moi je les aime bien. J'aime rouler au Nurburgring et aussi à Hockenheim," poursuit le Finlandais.

"Samedi soir, j'avais de très bonnes sensations. Le lendemain, nous savions qu'il allait pleuvoir dix minutes après le départ, mais la pluie est arrivée plus tôt et avec une intensité à laquelle nous ne nous attendions pas. J'ai pris un bon départ, mais je n'avais pas encore fait la moitié du premier tour que la piste était déjà mouillée. Nous avons été appelés au stand, mais lorsque j'ai roulé sur une ligne blanche à l'entrée de la voie des stands, la voiture a fortement glissé et elle est retournée sur la piste, pratiquement toute seule! Ce tour supplémentaire sous la pluie avec des gommes pour piste sèche a été très difficile."

Kimi Raikkonen est déçu et il ne le cache pas. "Je suis bien sûr très déçu de la manière dont s'est terminée ma course, mais c'est comme ça. Ce qui est sûr en revanche, c'est que nous n'allons pas baisser les bras. Le retard que j'ai sur le leader du championnat est toujours le même, bien qu'il y ait maintenant une course en moins à disputer. La prochaine course se disputera en Hongrie où j'avais signé la pole l'année dernière alors qu'en 2005 j'avais gagné sur ce circuit, devant la Ferrari de Michael Schumacher. Comme d'habitude, il y aura beaucoup de fans finlandais en Hongrie et j'espère qu'ils pourront fêter un bon résultat," ajoute Kimi.

En attendant le Grand Prix de Hongrie, Kimi a quelque chose d'important à fêter. "Je vais maintenant me reposer et me relaxer avant le Grand Prix de Hongrie. J'ai cependant quelque chose à fêter ces jours-ci: le troisième anniversaire de mon mariage avec Jenni," conclut le Finlandais.

Daniel THYS
© CAPSIS International
  pour f1-live.com

Publié dans Kimster Saison 2007

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article