Raikkonen espère et nous, on croise les doigts...

Publié le par IceManFan



Kimi Raikkonen a quitté Monaco avec un goût amer dans la bouche. Il était l'un des favoris de cette course, mais son erreur en qualification l'a obligé à partir loin sur la grille de départ et à se battre comme un lion pour marquer un seul petit point...

"J'avais de grands espoirs pour cette course, la première que je disputais à Monaco pour Ferrari - commente Kimi Raikkonen - tout s'est joué pendant les qualifications. Dans la seconde phase, j'ai pris la piste en pneus tendres pour faire un chrono et en sortant de la chicane de la Piscine, j'ai touché le rail avec ma roue avant droite. Le choc n'a pas été énorme, mais suffisant pour casser ma direction et ma suspension. J'avais déjà touché les rails par le passé, bien plus fort, et il ne m'était rien arrivé."

"Mais cette fois-ci, il n'y avait rien à faire. Malgré tous les efforts de l'équipe pour réparer ma voiture, il aurait été trop risqué de retourner en piste sans avoir la certitude que tout était au point. J'ai fait une erreur, c'est le moins que je puisse dire. Il n'y a pas matière à faire un drame, car ce sont des choses qui arrivent parfois," ajoute Kimi Raikkonen.

Placé en 16e position sur la grille de départ, Kimi Raikkonen était conscient que sa course allait être particulièrement difficile. Lorsque vous partez depuis la 16e place, vous ne pouvez pas faire grand-chose. L'unique moment positif de cette course fut le départ lorsque j'ai réussi à dépasser quatre voitures. Etant donné la quantité d'essence que j'avais, si j'avais réussi le même départ depuis l'une des premières lignes, il aurait été exceptionnel. Ensuite, j'ai toujours été bloqué dans le trafic. Il n'y a pas un seul tour au cours duquel j'ai pu rouler à mon rythme."

"Il est clair que mon retard au championnat va me compliquer la vie, mais nous n'en sommes encore qu'au début de la saison. Nous ferons le maximum pour remonter au classement afin de nous battre jusqu'à la fin. Sauf grosse surprise, il y a quatre pilotes qui ont des chances égales de gagner des courses. Cette situation pourrait m'aider dans ma remontée, à la condition bien sûr que moi aussi je gagne. J'espère que tout se passera bien lors de la prochaine course. Je me rendrai au Canada après un petit détour par la Finlande. En attendant, je souhaite bonne chance à mon ami Teemu Selanne qui jouera la finale de la Stanley Cup avec Anaheim," conclut Raikkonen.

Daniel THYS
© CAPSIS International
  (source : www.f1-live.com)

Publié dans Kimster Saison 2007

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article